FANDOM


Son Gokû, ou Sangoku, est l'un des personnages jouables du jeu vidéo Jump Force. Il est le principal protagoniste du manga et anime de Dragon Ball, créé par Akira Toriyama.

BiographieModifier

Son nom de naissance est Kakarot et il est l'un des rares Saiyans ayant réussi à survivre à la destruction totale de la planète Vegeta. Il est le deuxième fils de Bardock et Gine, frère cadet de Raditz, petit-fils adoptif de Son Gohan, époux de Chi-Chi, père de Son Gohan et Son Goten, à son tour grand-père de Pan et ancêtre de Son Goku Jr.

Son Gokû a grandit sur la Terre et a vécu de grandes aventures avec ses amis sans connaitre ses origines de Saiyan, jusqu’à l'arrivé de son frère Raditz qui lui révèle qu'il appartient à une race de guerrier.

Personnalité Modifier

Bien qu'il ait une âme aussi pure que du cristal et le cœur sur la main, n'hésitant pas à protéger et défendre les personnes qu'il aime, surtout sa famille et ses amis, les plus gros défauts de Son Goku sont sa naïveté et son excès de confiance ainsi que son indulgence envers ses ennemis. Il est tellement sûr de lui qu'il oublie constamment de rester sur ses gardes (comme contre Raditz dans la saga des Saiyans lorsque son frère fait ressortir ses bons sentiments en lui mentant, ou lorsqu'il décide d'épargner Freezer lors de l'arc La Résurrection de F dans la série Dragon Ball Super, sûr d'avoir gagné, mais se fait tirer dessus par Sorbet). Malgré ses défauts, Son Goku possède, comme le personnage Naruto, un don lui permettant de gagner la sympathie des personnages ou changer la personnalité des personnages qui croisent sa route (comme Krilin, Yamcha, Ten Shin Han, Piccolo, Vegeta ou Beerus ainsi que Broly dans le film de Dragon Ball Super), ce qui lui permet de se faire beaucoup d'amis. Marié à Chichi, qui possède un caractère bien trempé et qui est une mère très protectrice envers ses fils, Son Gokû a une peur bleue d'elle lorsque cette dernière sort de ses gonds. Malgré cela, il adore sa femme, sa cuisine et est prêt à tout pour la protéger (dans la saga Trunks du futur de la série Dragon Ball Super, on apprend qu'il n'a jamais embrassé Chichi, mais la venge ainsi que Son Goten, son second fils, en apprenant que dans une dimension alternative, son double maléfique, Black Gokû, qui n'est autre que Zamasu l'a assassiné, ainsi que sa femme et son fils après avoir échangé son corps avec celui du Saiyan. En tant que père, Son Gokû a bien du mal à assumer son rôle, mais il lui arrive d'être sérieux (comme encourager son fils, Son Gohan à faire ses devoirs). Lorsque ce dernier se marie avec Videl et qu'elle attend un enfant, le Saiyan ne cache pas son enthousiasme à l'idée de devenir grand-père.

Au combat, Son Goku, malgré sa naïveté et son excès de confiance, est un combattant hors pair. Il sait faire preuve d'intelligence lorsque la situation se complique et ne fonce pas tête baissée. Le Saiyan adore se battre, car plus l'adversaire est fort, plus cela le stimule et le pousse à vouloir se surpasser. Grâce aux nombreux entraînements qu'il a suivis et subis, Son Gokû est devenu le Saiyan le plus fort de son univers, car il est le premier à avoir réussi à devenir un Super Saiyan et à atteindre le troisième stade de cette transformation ainsi qu'un quatrième stade, dans une suite alternative de l'histoire nommé Dragon Ball GT

En revanche, Son Gokû a la phobie des piqûres : la simple vue d'une seringue le rend complètement hystérique et il en prend peur.

Gameplay Modifier

  • Kamehameha
  • Kaioken Rush
  • Frappe Meteor (counter)
  • Genkidama

Gokû peut ce transformer en Super Saiyan ce qui augmente les dégâts qu’ils inflige et fait en sorte que Gokû ce téléporte quant il fait son Kamehameha

Gokû peut également ce transformer en Super Saiyan God Super Saiyan (Super Saiyan Blue) ce qui augmente grandement sa puissance de frappe.

GalerieModifier

VidéosModifier

RéférencesModifier